• poème

    Partir

    Un jour où ça ira trop loin

    Et qu'elle sera entre mes mains

    Mon cou en son creux je nicherai

    Et alors, là bas je partirai

    Peut être irai-je au paradis

    Et se sera mieux qu'ici

    Ou peut être serais je déchu

    Mais pas pour autant déçu

    Et comme vous me manquerais

    De là bas, sur vous, je veillerais

    Vous aiderais, vous protègerais

    Et en vous, une trace, je laisserai

    Je trouverai du bien être

    Je ne pourrais pas disparaître

    la vampirette

    Donner moi votre avis!!


  • Commentaires

    1
    Lundi 28 Mars 2016 à 08:15

    Super poème

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :